octobre 2017 – février 2018

5 mois sur place : Les nuits sont courtes et les besoins sont immenses. Les arrivées de bateau continuent et les conditions dans le camp sont de plus en plus mauvaises. Nous avons soutenu les différents projets du CESRT . Achat de pampers, dentifrice, etc. Achats de sous-vêtements et des chaussettes pour pouvoir subvenir aux besoins à l’arrivée des bateaux. Beaucoup de fatigue, mais on ne perd pas courage. On lâche rien and keep smiling. On a besoin de vous encore et toujours . Des becs sur votre solidarité !

Travail 7/7 et quasi 15h/24… Katja a vécu l’arrivée de la pluie avec soulagement, pensant que cela apporterait un peu de répit et de repos (puisque moins ou plus d’arrivées de bateaux)… Mais au final, cela amène malheureusement d’autres problèmes. Les conditions dans le camp de Vial sont insoutenables. La boue, le froid, les serpents qui entrent dans les tentes, etc. C’est souvent le coeur déchiré que nous quittons le camp, avec le sentiment d’un vide immense en matière d’aide et d’humanité…. Où est cette humanité? C’est fini, vraiment ? Tous condamnés à survivre dans l’indifférence totale de l’Europe toute entière ?

On a besoin de vous! Après deux jours à faire tente par tente pour savoir combien il y a d’hommes, de femmes et d’enfants dans chacune, on a compté un total de 133 hommes, 67 femmes et 122 enfants vivant à l’extérieur du camp, dans la boue, sans vêtements et sans chaussures pour la plupart. Une distribution de matériel est prévue prochainement pour eux.

Sans vous rien n’est possible, Humansnation c’est vous! C’est avec vos dons que nous pouvons supporter tous ces projets, et surtout, c’est avec votre soutien et votre énergie que nous pouvons continuer à garder la tête haute et ne pas perdre espoir en l’humanité.